Home

Sujet Radio Classique, le 20/08/16

Après le gel, la grêle et les inondations dans certaines régions, l’année est donc marquée par une vague de chaleur. Les agriculteurs sont fortement impactés par ces aléas climatiques et les viticulteurs en particulier pourraient voir leur production chuter de 10% par rapport à celle de l’an passé… Une région est cependant épargnée, c’est le Bordelais. Les températures actuelles pourraient même faire les affaires des viticulteurs locaux.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s