Home

De¦ürouille¦üe - copie

 

En ville, ils sont partout. Echarpes tricolores au poing, maillot de l’équipe nationale de hockey, les Slovaques se font entendre dans Vancouver et leur bonne humeur séduit tous ceux qu’ils croisent. L’effort, pourtant, consenti pour venir à l’ouest du Canada aurait de quoi les plomber : un billet pour venir de Bratislava coûte plus de 4.300 euros, quand le salaire moyen, en Slovaquie, est de 600 euros. Alors, sincèrement, on se prend à espérer que ces supporteurs- là seront récompensés ; les choses, malheureusement, n’en prennent pas la direction. Fans de hockey, les Slovaques ont entamé leur quinzaine olympique en soutenant, en nombre, la sélection féminine de la discipline, opposée au Canada samedi pour son entrée en lice. Le pays hôte l’a emporté… 18-0. Sincèrement, engloutir sept mois de salaire pour assister à une corrida, fût-elle sur glace, il y a de quoi en avaler son halusky de travers. Demain, les garçons seront opposés aux frères ennemis tchèques ; « pression », ça se dit comment en slovaque ?

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s