Home

Dilemme - copie

 

Gennaro Gattuso est laid. Court, les jambes arquées, le front bas et l’oeil éteint, le milieu de terrain de la Squadra Azzurra est un Calabrais qui, comme tous les imbéciles heureux qui sont nés quelque part, affiche avec une fierté certaine l’appartenance à sa région, justifiant par là ses multiples excès. Gennaro Gattuso est l’archétype du tâcheron : affreux, violent, vicelard, il est du genre à filer des coups quand l’arbitre a le dos tourné. Une insulte au football. Gennaro Gattuso n’aime pas Raymond Domenech. Une raison de plus d’apprécier le sélectionneur national qui, d’après le Calabrais, dit des « conneries ». Et c’est vrai qu’il en dit, Domenech, des « conneries » : il avait osé affirmer que le football italien aurait, selon certaines sources, peut-être, en d’infimes endroits, succombé à la tentation de la corruption. Alors Gennaro n’est pas content-content, il s’est senti visé, le bougre ! Qu’il appartienne au AC Milan, club sanctionné du nombre précis de points qui lui permettait d’accéder tout de même à la Ligue des champions, en un tour de passepasse dont seule la justice italienne est capable, influence peutêtre ses sentiments à l’endroit de Domenech. Rien que pour Gattuso, on aimerait bien que l’Italie ne passe pas le premier tour de l’Euro. Sauf qu’à ses côtés, il y a Andrea Pirlo, la grâce, l’esthétique, et rien que pour lui on voudrait voir un beau parcours des Transalpins. C’est quand même mal foutu le football.

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s