Home

Doux dingues

 

Qu’est-ce qui peut bien les motiver ? Quelle inspiration saugrenue les amène donc à dépenser une énergie, un temps, un argent parfois, pour une passion qui ne leur rapporte, au mieux, que quelques sourires amusés ? Ainsi vont les sumotoris français, qui, à l’instar de ceux qui pratiquent en France le cricket, le softball, le short-track ou le football américain, disciplines adulées dans certains pays, ne sont pas nés au bon endroit. Sont-ils moins respectables que ceux qui s’adonnent à des sports plus populaires sous nos latitudes ? Evidemment non. Au contraire, sans doute ont-ils encore plus de mérite à tenter d’exister tant sont nombreux les obstacles que l’on dresse devant eux. Leur rendre hommage, parfois, est un honneur et un plaisir… Fût-il, apparemment, douloureux physiquement. Prochaine étape : tester l’ultimate fighting. Personnellement, j’ai piscine.

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s