Home

Ge¦ürard - copie

 

Né aux Pays-Bas, le patinage de vitesse y est toujours extrêmement populaire, au point que la fi nale olympique du 10.000 mètres, mardi, a été vue par 40 % des Néerlandais. C’est dire si Gerard Kemkers est une star maintenant. Gerard Kemkers, vous savez, c’est l’entraîneur du patineur Sven Kramer, celui qui lui a dit « Change de couloir », annulant du même coup la médaille d’or et le record olympique de son protégé. Comment ne pas ressentir une immense tendresse pour Gerard Kemkers ? Parce que c’est le type qui veut bien faire mais qui est un petit peu tête en l’air ; l’histoire en est remplie. Sur le Titanic, qui a recompté les chaloupes ? Qui a dit à Henri IV : « C’est bon, Majesté, sortez, ça ne craint rien » ? Qui a présenté Brutus à César en lui disant que c’est un chouette type ? Gerard Kemkers, c’est cette petite voix en chacun de nous qui nous précipite plus ou moins inconsciemment vers l’abîme. Cela dit, l’épilogue est joli : Kramer a annoncé sa volonté de continuer de travailler avec son entraîneur. Un conseil, quand même, amis néerlandais : n’allez pas fêter ça par une petite partie de chasse, ou alors sans les déguisements de sanglier qu’a tricotés Gerard « pour rigoler ».

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s