Home

Partisan

 

Ames sensibles, détournez chastement le regard. La sacro-sainte objectivité journalistique s’apprête sous cette plume à être éparpillée par petits bouts, façon puzzle. … 3, 4 : VIVA ESPANA ! VIVA ESPANA ! VIVA ESPANA ! Voilà… ça va mieux, merci. Ne vous y trompez pas : aucun patriotisme mal placé, aucun atavisme suspect n’expliquent ce que l’auteur de ces lignes avoue relever du parti pris (si, si). Simplement, admettez qu’après la victoire de l’Inter en Ligue des champions, dont la tactique eût fait passer le béton d’Helenio Herrera pour une digue enfantine de miettes de BN mouillés, voir les Pays-Bas l’emporter dans ce Mondial, quatre ans après l’Italie, serait une offense au football. Oui, les Néerlandais ont un passé glorieux et des Van Basten, Cruyff, Neeskens ayant écrit la légende de leur sport ; mais les Robben, Van Persie et consorts ont une bien plus basse idée du jeu, au contraire des Espagnols. Enlevé, rythmé, léger, le « toque » que retrouve la Roja après une entame moyenne fait honneur au football et mérite d’être de nouveau récompensé, quitte donc à susciter un léger parti pris chez certains observateurs. Ce qui est mal.

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s