Home

0251_10NEWS_Peladao

João est effondré. Les mains sur les hanches, il est à genoux, conspué par 40 000 spectateurs furieux de l’avoir vu manquer son tir au but décisif. Son équipe sort par la petite porte… et revient par la grande, puisque sa reine de beauté la requalifie. Vous n’avez rien compris ?
Bienvenue à Manaus, deux millions d’habitants, une ville du nord du Brésil dont la moiteur permanente est le cadre d’un curieux tournoi, créé il y a quarante ans et qui draine des dizaines de milliers de spectateurs… et de participants ! 22 000 l’an passé, répartis dans plus d’un millier d’équipes : c’est le Peladão, et les préparatifs pour l’édition 2014 débutent en ce moment.
Sur le terrain, un tournoi de foot des plus classique, sauf qu’il dure quatre mois, de mi-septembre à janvier. Les équipes sont éliminées au fur et à mesure… mais peuvent être repêchées si la reine de beauté qu’elles ont choisie est, elle, toujours en course dans la compétition parallèle, celle de « miss Peladão ». Pour ce concours-là, le public vote sur des critères physiques, mais pas seulement : depuis quelques années, il suit les aventures des douze dernières belles en lice via un reality show.
Vous avez dit foutraque ? Sachez qu’il y a quelques années les mollets d’un arbitre ont été croqués par le rottweiller d’un propriétaire d’équipe furibond ! Créé pour relancer les ventes dominicales d’un quotidien local, le Peladão est aujourd’hui l’emblème d’un foot alternatif, une drôle d’institution perdue loin, là-haut, au milieu de l’Amazonie…

• Par Jean Berthelot de La Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s