Home

Dossier LyonDossier Lyon bis

Entretien avec M.Aulas

Ulcéré par l’attitude du corps arbitral samedi à Toulouse, Jean-Michel Aulas considère que Lyon est le mal-aimé du football français.

FRANCESOIR. Vingt-quatre heures plus tard, quel regard portez-vous sur ce match à Toulouse ?

JEAN-MICHEL AULAS. Avant la saison, et même avant ce match, les arbitres nous ont fait savoir que les gestes agressifs seraient particulièrement sanctionnés, et notament les coups de coude. Or que se passe-t-il sur Källström ? Dieuze lui ouvre l’arcade, lui casse une dent, et non seulement l’arbitre ne le voit pas mais en plus il expulse le joueur lyonnais !

Källström a tout de même craché en direction du quatrième arbitre…

Non, c’est le quatrième arbitre qui lui indique que Källström a craché dans sa direction, alors que précisément Källström crachait du sang à l’issue de son agression dont l’auteur, Dieuze, n’a finalement même pas été sanctionné. Je sais que l’arbitrage est une tâche difficile, et je n’en veux même pas à l’arbitre de champ. En revanche, quand le quatrième arbitre se trompe à ce point, je regrette que l’aspect psychologique d’une situation ne soit pas mieux pris en compte. En l’occurrence, Källström pouvait être choqué par le coup très violent qu’il venait de recevoir. Samedi, j’ai compris certaines choses… J’ai notamment compris pourquoi certains journalistes estiment que Lyon va perdre son titre cette année. Et je me dis que dans un tel contexte, je ne peux que leur donner raison.

Faites-vous allusion aux journalistes de Canal+,que vous avez critiqués après la rencontre ?

Ecoutez, quand je vois Alexandre Ruiz qui, en ouverture de Jour de foot, annonce qu’il y a eu une bonne surprise parce que Lyon a été battu, je trouve cela maladroit et déplacé. Peut-être que pour Canal c’est mieux si le Championnat connaît des rebondissements, mais c’est aussi mieux pour le diffuseur qu’un club comme l’OL n’aligne que des internationaux. Je pense qu’avec leur vision à court terme, ils se trompent. Sur le long terme, il vaut mieux que l’OL soit fort. Je trouve que ce climat anti-lyonnais est regrettable.

En perdant notamment Coupet, Fred et maintenant Cris, blessés, l’OL ne s’est-il pas considérablement affaibli ?

Je ne crois pas. L’OL dispose de 18 à 20 joueurs de très haut niveau, par conséquent je ne pense pas que nous nous soyons affaiblis. En tout cas, ces blessures ne sont pas imputables à notre préparation physique ; la blessure de Cris est due à une agression d’Elmander, celle de Källström à une autre de Dieuze… Mais l’an passé Barcelone a vu six de ses joueurs victimes d’une blessure aux ligaments du genou et a bien joué quand même. Je pense que nous allons nous en sortir. Mais là aussi, j’en veux quand même aux arbitres !

Pour quelle raison ?

Je crois que la blessure de Cris aurait été évitée si l’arbitre avait sanctionné le coup de coude de Dieuze. Les Toulousains se seraient alors calmés. Quand je repense à l’exclusion de Juninho l’an passé pour un coup de coude sur un Rennais, je trouve surprenant que pour un même geste il n’y ait pas la même sanction. Je n’en veux pas à M. Thual (NDLR : l’arbitre de centre) que je sais honnête, et qui a d’ailleurs eu la franchise de m’avouer qu’il n’avait rien vu sur le coup, mais le quatrième arbitre n’a pas fait son travail. Je rejoins tout à fait Domenech lorsqu’il dit que le quatrième arbitre n’a pas forcément sa place dans le football.

 

Lyon, fin d’ère dans l’air

Habitué des déclarations fracassantes, Jean- Michel Aulas est souvent parvenu par ce biais à épargner des critiques à son groupe en jouant les paratonnerres.Cette fois,il semble bien que le président rhodanien ne parvienne pas à masquer une situation sportive plus que délicate.

Ses détracteurs peuvent reprocher bien des choses à Jean- Michel Aulas, mais s’il en est bien une que nul ne peut enlever au président de l’OL, c’est bien sa réussite sportive. Parti de D2 avec un club qui n’était qu’un honnête faire-valoir de province, Aulas a fait de Lyon la capitale du football français et, avec six titres en autant de saisons, a surtout maintenu son club à un niveau inédit dans l’Hexagone. Chaque année, « JMA » a su gérer avec parcimonie, ambition et patience les départs et les arrivées des joueurs comme des entraîneurs. Saison après saison, il semble que l’OL se soit renforcé. Mais cette année, clairement, le constat n’est pas le même. Comme nous l’écrivions à l’aube du présent exercice, l’hémorragie subie par Lyon, qui a laissé partir Malouda, Abidal et Tiago notamment, n’a pas été compensée, ou trop peu. Les blessures de Coupet, Cris, Fred, et celles plus légères de Muller, Govou ou Squillaci, entre autres, posent aussi des questions sur la préparation physique d’avantsaison.

Lyon dominé

Le match contre Auxerre n’avait pas vraiment convaincu malgré la victoire (2-0), et la rencontre d’hier a, elle, laissé planer plus de doutes encore : Lyon n’est plus au niveau de l’an passé. Que l’OL perde une rencontre n’est, en soit, pas dramatique si, à la fin de la saison, le club reste champion de France. C’est en revanche la manière qui a inquiété. Certes, Lyon dominait largement le match avant la sortie de Govou sur blessure, mais l’entrée de Belhadj à sa place est apparue comme une option bien timorée, l’ancien Sedanais doublonnant très vite avec Grosso sans déborder suffisamment. L’arrivée de Baros, ensuite, contraignant Benzema à jouer milieu droit, a aussi de quoi laisser dubitatif, l’international français ayant été de loin jusque-là le Lyonnais le plus remuant. Le carton rouge de Källström est certes une circonstance atténuante mais, les autres saisons, jamais l’OL n’aurait à ce point subi, même à 10. Les Rhodaniens ne sont pas parvenus à compenser l’absence du Suédois par leur intelligence tactique, et ont subi au fil de la seconde mi-temps, au point que leur défaite ne paraît même pas injuste. Perdre, cela arrivait en Championnat à l’OL ancienne version. Perdre en méritant la défaite, c’est en revanche relativement nouveau. Cela ne veut certes pas dire que l’OL ne conservera pas sa couronne, mais c’est tout de même un signe.

 

Entretien avec M.Plessis

Vice-président de la Ligue de football professionnel et président de la commission marketing de l’instance, Jean-Claude Plessis, également président de Sochaux, affirme ne pas comprendre la polémique lancée par son homologue lyonnais.

FRANCESOIR. Que pensez-vous des propos de Jean-Michel Aulas ?

JEAN-CLAUDE PLESSIS. Je ne comprends pas ce qu’il a voulu dire. Il a dû être déçu par l’expulsion de Källström et tenir des propos qui ont dépassé sa pensée. L’OL est sur le toit dde la France depuis longtemps et le restera cette année, je pense, c’est un état de fait que personne ne jalouse. Il n’y a pas de complot anti-OL ! Je crois juste qu’Aulas ne supporte pas de perdre. Tout le monde sait qu’il est mauvais perdant ! Jean-Michel Aulas met en cause Canal+.

Comprenez-vous ces accusations ?

Pas du tout, Canal+ peut avoir certains torts mais n’essaie évidemment pas de faire perdre Lyon, pas plus que de favoriser l’OM pour la Ligue des champions ! Cela m’ennuie car ces déclarations laissent encore entendre qu’il y a des magouilles et que le climat n’est pas sain dans le football. Ce n’est clairement pas mon impression. Quant à son allusion sur le rythme des matches, il ne peut à la fois se réjouir de recevoir la manne de Canal et regretter de devoir jouer 3 ou 4 matches par saison 48 heures après une autre rencontre ! En Angleterre, ça se passe comme ça depuis longtemps et ils ont adapté les temps de récupération, voilà tout. Je pense qu’Aulas est trop habitué à gagner, il dit ça sous le coup de l’énervement mais cela ne va pas plus loin.

 

Entretien avec M.Chapron

Président du Syndicat des arbitres français de l’élite,Tony Chapron n’apprécie pas les propos de Jean-Michel Aulas sur l’arbitrage.

FRANCESOIR. Que pensez-vous des déclarations de Jean-Michel Aulas ?

TONY CHAPRON. Elles n’engagent que lui. En France, par culture, on laisse davantage la parole aux présidents qu’aux arbitres. C’est dommage car ces derniers ont souvent le mauvais rôle, du coup. Mais je l’affirme bien haut : il n’y a pas de cabale contre Lyon, pas de consigne pour les faire perdre, cela me paraît tellement évident ! Ces propos sont ceux d’un président qui a perdu et qui cherche des explications. On y est habitués, mais là ça vient dès la deuxième journée, c’est quand même un peu tôt. Je trouve qu’on en fait beaucoup sur une seule erreur en 18 matches, d’autant qu’elle n’a pas eu un but, par exemple, pour conséquence directe. Des joueurs ont manqué des penalties, et personne ne les accable.

Pourquoi s’en prendre ainsi aux arbitres ?

C’est l’éternel débat… Jean-Michel Aulas remet notamment en cause le rôle du quatrième arbitre.Qu’en pensez-vous ? S’il considère que cet arbitre ne sert à rien, on le supprime et on ira demander son avis sur une action à un spectateur choisi au hasard dans la tribune. Plus sérieusement, c’est un acteur indispensable du football, évidemment. Ces déclarations semblent en tout cas prouver que, comme l’an passé, la saison sera agitée pour les arbitres… Oui, et c’est vraiment dommage car nous, les arbitres, restons toujours mesurés et ne réagissons jamais à chaud. On prend le temps de la réflexion et de l’analyse et on ne tombe pas dans de tels excès. Je suis surtout inquiet pour les arbitres amateurs, car quand le président du plus grand club français se permet de tels écarts, cela rejaillit forcément sur les niveaux inférieurs et cela se traduit par une violence accrue. On l’a bien vu l’an passé avec la polémique entourant le PSG.

Souhaitez-vous que Jean-Michel Aulas soit sanctionné pour ces propos ?

Cette décision ne m’appartient pas. Il y a une commission nationale d’éthique, à elle d’en juger. Mais ces déclarations sont invraisemblables… Laisser entendre que les arbitres veulent faire perdre Lyon, c’est incroyable. Son club est six fois champion de France, on a mal fait notre boulot si on a vraiment pour consigne de les faire perdre ! Je pense que c’est un manque de lucidité et surtout d’honnêteté intellectuelle.

Jean Berthelot de la Glétais

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s