Home

Tibet

 

Eliminés de la C1 après deux décisions contestables, les Gunners doivent se remobiliser.

«Nous avons un sentiment de déception et d’injustice. Pour le moment c’est difficile, parce que tout le vestiaire est déprimé.» Quelques heures après un match retour au dénouement cruel à Liverpool (4-2), Arsène Wenger, le manager d’Arsenal, avait la défaite amère. « C’est game overpour nous. Cela tient à une décision douteuse, à mon sens, de la part de l’arbitre. Sur les deux matches, c’est difficile à avaler. C’est une double déception parce que toutes les grosses décisions ont été contre nous. » Des mots forts, surtout venant de la part d’un entraîneur peu coutumier des critiques envers l’arbitrage. Après un penalty paraissant évident mais non sifflé à l’aller pour une faute de Kuyt, c’est sur une exagération d’un autre Néerlandais, Ryan Babel, que le sort des Gunners a été scellé. «Nous allons devoir vivre avec. Parfois, il faut avaler l’inavalable. C’est difficile à comprendre pour moi. Ce n’était pas un penalty. Je l’ai regardé une nouvelle fois, alors que la semaine dernière c’en était vraiment un.» Lucide, Arsene Wenger sait pourtant que l’arbitrage ne suffit pas à expliquer l’élimination de son équipe. «Nous avons bien contrôlé, mais nous avons été naïfs et nous avons été un peu faibles en défense », regrette ainsi le technicien.

« L’équipe est malade »

« La défaite ne s’explique pourtant pas par un problème de force mentale, mais par un manque d’expérience en défense. Nous avons fait de grosses erreurs, nous avons laissé marquer un but depuis un coin et sur le deuxième but nous avons laissé trop de place à Fernando Torres. » Presque éliminé de la course au titre, Arsenal, qui n’a gagné que deux de ses douze derniers matches, termine la saison en roue libre. « L’équipe est malade. Nous avons l’impression que tout est contre nous. Nous avons manqué de ce petit plus de confiance parce que semaine après semaine la déception grossit », confie un Wenger dépité. Il faudra, cependant, se remobiliser rapidement ; il reste de nombreuses échéances à ne pas manquer pour Arsenal, à commencer par une qualification pour la Ligue des champions.

J.B.G.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s