Home

Cocorico

 

«Quelque chose est en train de se passer », estimait hier Chantal Jouanno au sujet de la candidature d’Annecy, jugeant donc que la France a une chance réelle de convaincre le CIO de lui confier l’organisation des JO d’hiver 2018. La ministre des Sports s’est même dite « très optimiste » ; et ça, franchement, ça incite à tout sauf à l’optimisme. Souvenons-nous de l’attribution des JO 2012 en juillet 2005 : Paris était objectivement mieux placé que Londres, mais c’est la confiance, voire la suffisance et la morgue des Français qui leur avaient notamment coûté la victoire. Bis repetita cette année ? Au-delà des soupçons de corruption maintes fois réitérés, l’on sait l’importance des toutes dernières impressions laissées aux jurés. Espérons que, cette fois, la délégation tricolore saura faire profil bas. Et ne pas clamer haut et fort, par exemple, que « quelque chose est en train de se passer ».

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s