Home

Collectif

 

 

Quelle sera, vis-à-vis de l’équipe de France, la mission du successeur de Jean-Pierre Escalettes à la tête de la FFF ? Au regard du Mondial désastreux des Bleus, la réponse est évidente : il lui faudra assainir. Assainir, bien sûr, tout ce qui entoure l’équipe, mais aussi et surtout ceux qui la composent, en appui de Laurent Blanc, seul décideur fi nal. En clair et quelles que soient leurs qualités, ceux qui refusent de concevoir le football comme un sport collectif nécessitant par nature des compromis n’auront plus leur place en bleu. Pour l’exemplarité, d’abord ; pour le niveau sportif de cette équipe, surtout, tant ce Mondial fait ressortir de manière criante la nécessité d’un collectif. Aux ego surdimensionnés des Français, Italiens ou Camerounais, le football préfère la force des groupes japonais, uruguayen ou allemand notamment, dont les joueurs sont peut-être moins connus mais sont capables de se sacrifi er pour le collectif. Cette notion-là, Laurent Blanc la connaît bien, ancien meneur devenu libero pour les besoins de l’équipe ; gageons qu’il saura la transmettre.

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s