Home

Paraskevide¦ükatriaphobie - copie

 

La France a peur. Or l’outrance, force est de constater qu’aujourd’hui le petit monde des amateurs de football rejoindra dans l’angoisse la foule des M. Jourdain de la psychiatrie ; comme le bourgeois gentilhomme de Molière faisait de la prose sans le savoir, les superstitieux l’ignorent parfois mais font souvent de la paraskevidékatriaphobie. Comme il tombe bien, ce Pays-Bas – France, et comme le football joue pleinement son rôle en rapprochant ainsi deux peuples qui souvent s’ignorent et parfois se rejoignent ! Encore que les athlètes, pour beaucoup, soient des superstitieux qui s’assument ; entre ce meneur qui enfile d’abord la chaussette droite, toujours, cet attaquant qui porte à chaque match le même sous-vêtement depuis sa détection en moins de 15 ans, ce gardien qui disperse autour de sa cage une poignée de sel pour éloigner les esprits, pattes de lapin et trèfles à quatre feuilles sont le quotidien des footballeurs. En déduire que certains des joueurs français ont été rassurés de voir que Patrick Vieira ne serait a priori pas aligné ce soir serait certes un peu rapide ; il n’est cependant pas interdit de penser que d’aucuns aient pu être soulagés de constater que leur milieu serait sur le flanc. Un vendredi 13, jouer sa survie avec un capitaine dont le nom et le prénom assemblés comptent treize lettres, c’eût été un peu trop pour les paraskevidékatriaphobes de l’équipe de France. Quoique à la réflexion ce jour n’est pas forcément funeste pour tout le monde : certains lecteurs de France-Soir auront ainsi appris que la paraskevidékatriaphobie désigne la peur du vendredi 13. Tout n’est donc pas perdu.

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s