Home

Il est le fils de lair

 

A 18 ans, le fils de Michael Jordan a fait avant-hier ses premiers pas en NCAA,le championnat universitaire. Trois petites minutes qui ont rappelé aux Américains leur plus grand basketteur de tous les temps…

Et soudain, les gradins de la salle de l’université de l’Illinois à Champaign furent parcourus d’une rumeur un peu folle, et un à un, les spectateurs se levèrent. Une minute plus tard, les milliers de fans réunis à l’occasion du match de NCAA, le championnat universitaire et antichambre de la NBA, entre l’équipe locale et Northeastern explosèrent dans une indescriptible liesse. La raison ? Jordan venait d’entrer sur le parquet… Pas Michael, évidemment, puisque le plus grand joueur de tous les temps coule une retraite tranquille depuis 2003, mais le premier de ses deux fils, Jeffrey, 18 ans, 1,84 m, qui jouait dans la nuit de dimanche à lundi son premier match à ce niveau avec son équipe d’Illinois.

« Heir Jordan »

Une même tendance à tirer la langue en allant au panier, un penchant prononcé pour les tirs en suspension, Jordan junior rappelle furieusement son père, même si son bilan se limite pour l’instant à trois minutes passées sur le parquet pour un tir manqué et un ballon perdu. La pression, énorme, qui entourait le jeune joueur n’y est sans doute pas pour rien : « J’aurais préféré que mon père soit là, reconnaissait Jeffrey Jordan après le match, car tous les regards se seraient portés sur lui plutôt que sur moi. » Surnommé « Heir Jordan » (Jordan l’héritier) en référence à son père, appelé « Air Jordan », Jeffrey n’a pas choisi la facilité. Alors qu’il aurait pu faire ses armes dans une équipe moins cotée, le fils du mythique numéro 23 des Bulls a préféré demeurer à l’Université d’Illinois, pour se battre et gagner sa place dans cette formation de très haut niveau.

« Un battant »

Joint hier par France-Soir, Paul Klee, spécialiste du basket pour le quotidien Illinois News Gazette, confirme que Jeffrey, qu’il voit chaque jour à l’entraînement, est un battant : « Il travaille dur, c’est le plus gros bosseur de l’université, assure-t-il. Il fait évidemment l’objet de toutes les sollicitations puisqu’il est le fils de celui qui est considéré ici comme le plus grand sportif de tous les temps, mais ses coéquipiers tentent de le traiter le plus normalement possible », analyse le journaliste. De la NCAA à la NBA, la route, pourtant, est longue, et Paul Klee a quelques doutes sur la capacité de Jeff Jordan à la parcourir. « Il est jeune, puisqu’il fêtera ses 19 ans la semaine prochaine, et il est donc difficile de dire s’il fera son trou, malgré un talent indéniable. De toute façon, il est aussi un excellent élève et saura se reconvertir, notamment dans les affaires, s’il ne parvient pas à s’imposer en NCAA », assure Paul Klee.

« MJ » dans la salle

S’il réussit à y faire son trou, Jeffrey Jordan pourrait marcher sur les pas de son père, champion NCAA en 1982 avec les North Carolina Tar Heels. Pour autant, il sera difficile au « freshman » (débutant) de soutenir la comparaison avec « His Airness » : 6 fois champion NBA, 10 fois meilleur marqueur, 5 fois MVP (meilleur joueur de la saison), Michael Jordan est une légende qui, sur un point au moins, ne pourra jamais être rattrapé. Il est le premier sportif à avoir acquis un statut de superstar internationale, et il n’est sans doute pas un pays au monde où il ne soit adulé. En attendant, pour son prochain match, Jeffrey peut commencer à se rassurer: il se disputera dans la ville de Maui à Hawai, et cette fois tous les regards ne se porteront pas sur lui mais sur « His Airness », Michael Jordan, qui sera dans la salle.

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s