Home

Quel con ce Landis

 

Philippe Boyer,quadruple champion de France cycliste et vice-champion du monde du kilomètre (en 1985), est aujourd’hui gardien de la paix après avoir purgé neuf mois de prison pour cession et contrebande de produits dopants en 2002. Il est l’un des seuls anciens cyclistes professionnels à avoir reconnu s’être dopé (*).Il a lui aussi son avis sur l’affaire Landis.

FRANCESOIR. Etes-vous surpris par l’annonce du contrôle positif de Landis ?

PHILIPPE BOYER.Pas une seconde ! En tant que passionné, j’ai suivi attentivement le Tour de France et quand j’ai vu le coup de pompe de Landis, puis sa remontée fantastique le lendemain, je me suis tout de suite dit qu’ils étaient revenus au dopage à l’ancienne, avec corticoïdes et testostérone ! C’est un des effets des corticoïdes, d’être très mauvais un jour et très bon le lendemain.

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s