Home

La cité interdite aux libertés

 

Président du Syndicat des athlètes français, Romain Mesnil préfère se concentrer sur le sportif pour ne plus se disperser.

FRANCE-SOIR. Ce week-end à Albi, vous avez été sacré champion de France avec un saut à 5,71 mètres. De bon augure si près des Jeux ?

ROMAIN MESNIL. La performance en elle-même est loin d’être exceptionnelle, d’autant que le titre olympique se jouera sans doute aux alentours de 6 mètres. Il y aura face à moi des athlètes qui ont franchi cette hauteur cette année, et sont donc en forme. Malgré tout, je crois en mes chances, car j’ai retrouvé de bonnes sensations ce week-end, notamment une meilleure attitude de course.

Dans quel état d’esprit se trouve un athlète à une semaine de l’ouverture des JO?

Tendu, forcément. De plus en plus tendu, même, alors je me concentre sur ce que je dois faire, et sur le travail qui me reste à faire pour atteindre mes objectifs.

Vous aviez activement milité pour que les athlètes s’impliquent dans la condamnation des pratiques de la Chine. Quelle est, aujourd’hui, votre vision des choses ?

J’ai l’impression que la répression empire à mesure que le début des Jeux approche. Je maintiens tout ce que j’ai déjà dit sur la Chine et le fait que ce pays bafoue, à mon sens, les valeurs de l’olympisme, mais comme tout athlète j’ai besoin de me concentrer sur mes objectifs et je ne peux me permettre de me disperser. Je reste conscient du problème et m’exprimerai sans doute après les Jeux, mais pour l’instant je suis obligé de faire comme tous les sportifs : on ferme un peu les yeux.

Après avoir proposé que les athlètes portent un badge « Pour un monde meilleur », vous aviez fait le choix de porter des bracelets aux couleurs des anneaux olympiques…

Oui, mais je ne les porterai pas aux JO car cela me mettrait en porte-àfaux vis-à-vis des instances. Ce serait même, peut-être, un motif de disqualification. Quant au badge, j’attends la décision finale de la commission exécutive. Mais je ne me fais malheureusement pas d’illusion…

 

Jean Berthelot de la Glétais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s