Home

PAGE_291213_PAR_AUJ_CAUJ_1_4 PAGE_291213_PAR_AUJ_CAUJ_2_4

PAGE_291213_PAR_AUJ_CAUJ_3_4PAGE_291213_PAR_AUJ_CAUJ_4_4

Tout recommencer à zéro, prendre un nouveau départ, détourner le cours de son destin ; nombreuses sont les expressions évoquant un désir partagé par huit Français sur dix, celui de changer d’existence, comme le fait le héros de La Vie rêvée de Walter Mitty. Avec, souvent, une idée bien précise: trouver enfin le bonheur…

« Avez-vous fait quoi que ce soit de notablement remarquable ? » C’est cette question, en apparence anodine, qui va rapidement mener Walter Mitty, le héros du dernier film de et avec Ben Stiller (lire page B), à progressivement cesser d’imaginer l’existence de ses rêves pour tenter de la vivre vraiment. Cette question, tout le monde ou presque se l’est posée un jour ou l’autre. Autrement formulée, elle pourrait ressembler à « ai-je tout fait pour être heureux ? », « ne suis-je pas en train de passer à côté de ma vie ? », ou à « et si je repartais à zéro ? ». Tout le monde ou presque ? Ce n’est pas qu’une façon de parler : un sondage réalisé en 2009 par Opinion Way révélait que 79 % des Français souhaitaient changer de vie. Plus frappant, peut-être, parce que plus concret encore ; une étude Ipsos menée en 2012 rapportait le désir de 35 % des actifs français de changer de métier dans l’année à venir.

Tout plaquer pour « être heureux »

Du rêve à la réalité, il n’y a parfois qu’un pas, comme le montrent les parcours de nos quatre témoins (lire page D). Qu’il soit provoqué par un aléa professionnel, une rupture sentimentale, la naissance d’un enfant ou une prise de conscience subite, ce pas-là est de moins en moins un saut dans le vide, une fuite en avant sur un coup de tête. Il se prépare, s’anticipe d’autant plus facilement que se multiplient les ouvrages sur le sujet (lire page C), les témoignages directs, notamment grâce aux blogs de ces nouveaux aventuriers, mais aussi les dispositifs d’accompagnement, qu’ils soient privés (jemereconvertis.fr) ou publics (rejoignezlallier.fr), menés dans ce cas le plus souvent par des territoires ruraux en butte à la désertification. Cela suffit-il à ceux qui veulent changer de vie pour oser se lancer ? Entre 2006 et 2009, en tout cas, ils étaient 2,5 millions de Français à avoir tenté ce pari. Avec, le plus souvent, un seul Graal, loin devant l’envie de gagner plus d’argent ou d’exercer un métier socialement mieux valorisé ; « être heureux », tout simplement, leitmotiv qui revient dans la bouche de chacun des témoins que nous avons interrogés. Changer de vie, une folie ? Suivez le guide pour vous faire un avis et prendre en considération le fait que, peut-être, se lancer à la recherche du bonheur est au contraire faire preuve d’une infinie sagesse…

Dossier réalisé par Jean Berthelot de La Glétais

Article paru dans Le Parisien/Aujourd’hui en France du 29 décembre 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s